Articles pour le tag: Maurras

Le sportif et le politique : travail et paix sociale

Sport studies Pas de commentaire »

Une ancienne société gymniquePierre de Coubertin, observateur attentif de sa Belle Époque, expliquait le décollage de l’Angleterre par la mutation de son modèle social qui accordait une place croissante au sport. Convaincu que la seule manière de « rebronzer la race » française était d’en faire autant en son pays, mais craignant que ses compatriotes refusent de transpirer si une émulation internationale ne venait pas les y pousser, le Baron eut l’idée de ces Jeux Olympiques réunissant des athlètes de toutes les nations. Bien loin d’être une fin en soi, les Jeux ne constituaient qu’un simple moyen d’imposer plus aisément le sport et ses valeurs à la société.

Lire la suite »

Pierre de Coubertin et les Jeux nazis de 1936

Histoire, Sport studies 3 commentaires »

Pierre de CoubertinLe CIO est par certains comparé à une organisation presque mafieuse. Pour ceci, on ne peut qu’être d’accord. Le fonctionnement de cette institution est des plus opaques et critiquable, et le récent scandale de corruption des membres du CIO autour des JO de Salt Lake City de 2002 achève la démonstration.

Lire la suite »

Spiro Louys, le premier marathonomaque

Histoire, Sport studies Pas de commentaire »

Spiro LouysLe vendredi 10 avril 1896 (le 29 mars selon le calendrier grec de l’époque), à 1 heure 56 minutes et 30 secondes fut donné à Athènes le départ du premier marathon de l’histoire. Il y avait bien eu un marathon avant. Celui couru par ce soldat inconnu athénien, du nom d’Euclès Thersippou ou de Thersippos Ereous, tout chargé de ses armes et de la mission d’annoncer la victoire de l’armée de Miltiade sur les Perses de Darius1. 2386 ans plus tard, c’est à l’occasion des premiers Jeux Olympiques – modernisés pour Maurras, restaurés pour Coubertin – que l’on fit courir « une distance énorme – entre 42 et 44 kilomètres – et propre à être jugée déraisonnable.2 » L’idée provenait cette fois-ci non de ce dernier mais de l’enthousiasme de M. Michel Bréal qui décida d’offrir une Coupe à l’occasion de cette course.

Lire la suite »