Articles pour la catégorie : 'Morblog'

Où l’on découvre (avec impudeur) l’origine de l’autorité

Morblog, Société 5 commentaires »

Ma chère petite,

Michel Serres t’appelle Petite Poucette, et qui t’a connu t’a déjà appelé « Roger », mais une fois, pour rigoler. « Roger de Beauvoir », pourquoi pas ? Hier j’ai eu ton père au téléphone, il a dit des bêtises, et souriait jusqu’aux oreilles. Tu verras, ça lui arrive souvent. Mais là c’était beaucoup. Espérons que cela continue.

Lire la suite »

Au jour de tristesse

Morblog, Société 2 commentaires »

Et si demain n’était pas là,
et si de mes actions, de mes tentatives, de mes échecs, plus rien ne restait. Et bien ce serait la vie, où nous nous essayons à la grandeur, tombons dans la paresse, brûlons d’amour. Je ne pourrais plus soutenir mes proches, leur dire que la vie continue, que les joies reviennent, que le monde est beau, que le colibri venu butiner sur ma terrasse était charmant. Adolescent, j’ai trouvé mon épitaphe : « Si je pouvais, je me regretterais » ; charmant épitaphe pour un vieillard en fin de course, un Kantifiant « es ist genug » (c’est assez). Mais si tout cessait demain, il n’y aurait pas grand chose, je crois, que je regretterais, et peut-être quelques-unes que je laisserais (mais Ferré a déjà fait son testament).

Lire la suite »

Que Dimanche nous fûmes à la hauteur

Choses dites, choses vues, Morblog 1 commentaire »

La concorde en marche à LyonLe temps du deuil n’est plus, le journal reparaît ce jour. Mais ce fut le temps de ces marches silencieuses, véritables pèlerinages républicains. Je ne sais pas si je voyais, tel Foucault en Iran, la volonté générale dans la rue, mais j’y ai vu l’esprit de concorde ; si l’esprit de Charlie est celui de la liberté d’expression.
Après ce grand événement, aussi difficile à analyser qu’il fut imprévisible, que faire ? Parler à l’histoire ? C’est tentant. Agir dans mon coin, pour que ça ne se reproduise plus. C’est plus serein. Ma maxime est la suivante : il faut être intransigeant avec la bêtise, mais courtois, voire doux, avec les gens. Je serais doux et courtois avec les gens, je dénoncerai les sophismes et l’inapproprié, et je tenterai de fournir des éléments de langage pour les gentils (pas de raison que seuls les monstres en profitent). J’espère que nous serons nombreux à faire de même.

Lire la suite »

Le testament de Wolinski

Choses dites, choses vues, Morblog 1 commentaire »

pensées-wolinskiCharlie Hebdo était mon adolescence, mes années au lycée et au collège, et même encore jusqu’à aujourd’hui. Dans mon cas, dire « je suis Charlie » est un fait, tant une partie de mon éducation politique s’est faite à travers ses pages. Ses images et ses mots structurèrent ma jeunesse. Je me souviens avoir même possédé un agenda Charlie Hebdo, moins pour noter mes devoirs que pour regarder encore et encore les illustrations qui le parsemaient.

Lire la suite »

Je suis Charlie

Choses dites, choses vues, Morblog 3 commentaires »

Aujourd’hui Charlie Hebdo a été attaqué.

Voilà l’effroyable visage de la bêtise, main dans la main avec la violence. Je condamne la bêtise, je condamne la violence.

Je déteste la bêtise. La bêtise est le propre de celui qui ne comprend rien à rien. Kant le remarquait : il manque de jugement, et ne sait pas sous quelle situation générale ranger un cas particulier. L’homme bête prend une pochade pour un affront, son orgueil pour de l’honneur.

Pire, l’homme bête est un inconscient. Et comme le remarquait Alain, l’inconscient s’appuie sur l’inconscience. L’inconscience est le refus de réfléchir, de remettre en question ses jugements, ou ses préjugés. Elle n’empêche pourtant pas de parler, de répéter, ou d’agir. Un inconscient peut manier un lance-roquette en criant des conneries. Mais un inconscient peut aussi répéter des éléments de langage, persuadé de dire la vérité, sur la religion, l’intégrisme, la liberté d’expression, la tolérance, etc. Répétez et agissez, hommes bêtes, aujourd’hui je vous déteste.

Parez-vous de vos convictions, elles ne sont que des avis non réfléchis ; vos indigestions mentales portées sur l’espace public. Ce ne sont pas des convictions.

Lire la suite »

wp-exploit-0day.py

Morblog 7 commentaires »

WordPressGrâce à la sagacité de Luccio, Morbleu ! s’est aperçu que des publicités apparaissaient depuis quelques temps sur ses pages, et cela indépendamment de notre volonté.

Il semble que, malgré tous nos efforts de vigilance, nous ayant été les victimes d’une malveillance. Quelqu’un semble s’être introduit en nos pages autour du 27 octobre de cette année vers 10h30, et a modifié incidemment nos pages en glissant un code affichant des publicités.

Or, comme nous utilisons, Luccio et moi, un bloqueur de publicité sur nos navigateurs respectifs, nous n’avons pu nous rendre compte de cette tragédie avant ce jour. Le problème est désormais résolu, et les lecteurs de Morbleu ! peuvent désormais à nouveau savourer nos articles sans publicité aucune.

Nos lecteurs ne nous ont pas non plus alertés, soit qu’ils utilisassent également des bloqueurs de publicité, soit qu’ils pensassent que Morbleu ! était désormais (re)passé du côté obscur de l’entertainment culturel capitalistique grassement rémunéré par réclames, soit qu’ils désertassent depuis longtemps nos colonnes. Soit peut-être les trois en même temps : certains cumulent outrageusement les qualités.

Lire la suite »

Rentrée 2014

Morblog 1 commentaire »

Grâce à la magie des articles programmés, Morbleu ! parvient à souhaiter dès maintenant à tous ses lecteurs une bonne et heureuse année 2014 !

Il n’aura échappé à nul lecteur attentif que le rythme de publication sur Morbleu ! avait sérieusement ralenti ces derniers temps. Les trépidations de la vie moderne n’épargnent rien ni personne, à commencer par le temps libre. Les loisirs postmodernes s’occupent quant à eux de liquider le peu qu’il en reste : sports, jeux vidéo, musique, cinéma, théâtre, gastronomie, alcool, pornographie − un paysage à rendre incontinent le Marquis de Sade lui-même.

Mais que l’on se rassure. Première bonne résolution de nouvel an, que l’on n’aimerait pas voir trahie : retrouver un rythme de publication plus raisonnable. Le monde a plus que jamais besoin des réflexions lentement distillées dans les alambics de Morbleu !. Nous pensions qu’il pourrait sortir de la crise par lui-même. Nous nous trompions. Aussi, comme l’a récemment déclaré notre ancien président :

« La question n’est pas de savoir si je veux ou ne veux pas revenir. Je ne peux pas ne pas revenir. Je n’ai pas le choix. C’est une fatalité. Une fatalité. »

Mais pour ce faire, un format peut-être un peu différent. Morbleu ! avait en effet subrepticement glissé vers un style quasi universitaire, avec des articles fleuves faisant presque passer la Revue de métaphysique et de morale pour un gentil petit périodique étudiant. Sans pour autant délaisser les longues analyses profondes et percutantes qui firent et font toujours sa réputation, Morbleu ! renouera avec des articles plus courts, plus proches du bloging. Car, comme le disait en substance papy Nietzche dans une citation que je ne parviens plus à retrouver :

« Je dis plus en six phrases que d’autres en dix livres. »

Combien il est difficile de vendre son âme au diable

Economie, Morblog 1 commentaire »

La damnation de FaustIl paraît que « tout homme à un prix, pour lequel il se vend [1] ». Sans doute Morbleu ! en a-t-il un aussi, tout spécialement Oscar Gnouros, dont on sait combien il est infâme. Mais ce n’est pas parce que l’on est prêt à se vendre que l’on rencontre toujours un acheteur.

Lire la suite »

La famille s’agrandit

Morblog 8 commentaires »

Il n’aura nullement échappé à nos plus vigilants et fidèles lecteurs que la rédaction de Morbleu ! s’est furieusement agrandie ces dernières semaines, doublant même son effectif − ou presque. Quatre auteurs se relaient désormais pour vous abreuver d’intelligence le plus fréquemment possible, par des articles d’une intelligence toujours plus épatante, signés par les grandes plumes suivantes (listées par ordre antéchronologique d’apparition) : Lire la suite »

Le calendrier positiviste d’Auguste Comte, désormais aussi disponible sous Android

Morblog, Sciences & techniques 2 commentaires »

Un beau jour de 1849, Auguste Comte, après avoir déjà fondé une doctrine philosophique promise à un certain succès (le positivisme) et une religion (le positivisme), créa un calendrier (également positiviste) destiné à célébrer les grands héros (positifs) de l’Humanité.

Lire la suite »