Articles de l'année 2004

Platon, Apologie de Socrate, Exorde et réfutation des anciens accusateurs, 17a – 20c

Doxographies, Philosophie 1 commentaire »

Socrate Le passage étudié ici est le début du procès de Socrate et a été divisé en trois temps dans l’annonce du plan de Luc Brisson. N’ayant pas trouvé de meilleur découpage, nous nous contenterons de le suivre. Socrate demande avant tout à son auditoire de le pardonner de ne pas s’exprimer selon les usages (17a – 18a). Ensuite, il annonce l’ordre dans lequel il va établir sa défense (18a – 19a), avant de détruire les accusations portées contre lui par les tous premiers accusateurs (19a – 20c).

Lire la suite »

Sigmund Freud, L’avenir d’une illusion

Doxographies, Philosophie Pas de commentaire »

Sigmund Freud Texte court mais au combien riche de Freud sur la religion. On y découvre plusieurs principes essentiels.

Lire la suite »

Gilles Deleuze, La philosophie critique de Kant

Doxographies, Philosophie 14 commentaires »

Gilles DeleuzeLa philosophie critique de Kant écrit par Deleuze fut publié en 1963. Ce texte est souvent présenté comme une synthèse claire et précise pour tout étudiant français laissé stoïque par les mystères du kantisme. Il s’avère en fait que cet écrit, par son style très ramassé et peu didactique, est difficilement accessible pour qui n’est pas initié. Comment résumer les trois sommets de la philosophie occidentale moderne que sont les Critiques en si peu de pages sans perdre son lecteur ? Il s’agit plutôt d’une longue fiche de lecture de Deleuze sur les Critiques, publiée au PUF car à l’époque, le blog n’existait pas. Sinon, il aurait fait comme moi. Voici donc une ébauche de fiche de lecture sur cette fiche de lecture. L’intérêt ? Au moins celui d’avoir permis d’écrire cette courte présentation qui est comme un premier coup de marteau sur le mythe du Grand Professeur et Pédagogue Gilles Deleuze. Lire la suite »

La mêlée politique (1761 – septembre 1774)

Histoire Pas de commentaire »

George Washington Du Nord au Sud, une envie d’indépendance commença à naître. En mai 1764, le Parlement britannique jugea nécessaire d’instaurer une imposition sur les colonies, en particulier sur le vin et le sucre. Il semblait légitime que les colonies payent des impôts puisqu’elles bénéficiaient des services publics. Le 10 mars 1764, George Grenville, qui était le Premier Ministre de l’époque proposa plusieurs impôts directs en plus des impôts indirects déjà en vigueur. Tout cela fut ressenti comme une provocation.

Lire la suite »

Jean-Joël Duhot, Socrate ou l’Eveil de la conscience

Doxographies, Philosophie Pas de commentaire »

Socrate Jean-Joël Duhot est professeur d’histoire de la philosophie antique à l’Université Lyon III. Il est helléniste et spécialiste de la philosophie antique.

L’ouvrage qu’il signe ici entend présenter Socrate comme l’inventeur de la philosophie. Il se place dans une vision différente de ce qui est généralement présenté Lire la suite »

À Mont-Vernon (1759 – 1763)

Histoire Pas de commentaire »

George Washington En mai 1758, il rencontra vers Williamsburg Martha Custis qui n’avait alors que vingt-six ans et l’épousa le 6 janvier 1759. Six mois avant son mariage, Washington fut élu à la Chambre des Bourgeois par le comté de Frederick. En même temps, son beau-père, Mr Curtis, leur avait légué bon nombre de biens. Washington n’eut donc pas le temps de s’ennuyer si l’on peut dire. Il devint ainsi l’un des plus grands planteurs de Virginie. Très vite, il produisit l’un des meilleurs tabacs d’Amérique, qu’il exportait à la barbe des inspecteurs de la couronne britannique. Washington avait une maxime : « Respect, connaissance, maîtrise de soi ; seules ces trois vertus conduisent à l’autorité souveraine. Et, vu que le droit est le droit, se conformer au droit est encore le plus sage, advienne ensuite que pourra (p. 77) ». Mais cela ne l’empêchait pas d’être un « bon vivant ».

Lire la suite »

Le colonel Washington (1754 – 1758)

Histoire Pas de commentaire »

George WashingtonMais dès le 1er novembre 1753, Dinwiddie avait fait voter à la Chambre des Bourgeois, en même temps qu’une discussion sur l’abolition d’une taxe sur les nouveaux droits, la mobilisation de 200 miliciens pour venir en aide à Washington. Le rapport sur les forces françaises fait par celui-ci lors de son retour début 1754 permit à l’opinion de prendre conscience du danger imminent que leur inaction les faisait courir. C’est pourquoi des volontaires et des crédits affluèrent à Washington.

Lire la suite »

Éducation et jeunesse de Washington (1732 – 1753)

Histoire Pas de commentaire »

George Washington Le père de George Washington ne lésina pas sur les moyens à employer pour donner à son fils la meilleure éducation possible. Augustin Washington mourut le 12 avril 1743 à 49 ans et laissa son fils George alors âgé d’une douzaine d’années. Son père s’était marié deux fois, et son héritage fut partagé entre les deux enfants de son premier lit et entre les sept enfants de son deuxième lit, dont George était le premier. Le fils aîné, Lawrence, eut le gros de la fortune, au second, Augustin, revint la plupart des fertiles domaines du Westmoreland. Le jeune George fut confié à la tutelle de sa mère qui partagea le reste des biens avec ses quatre frères. Si Lawrence et Augustin partirent finir leurs études en Angleterre, George dut se contenter de l’instruction élémentaire que les magistères virginiens pouvaient lui prodiguer. Il alla à l’école jusqu’à l’age de seize ans et c’est à l’automne 1747 qu’il partit rejoindre son frère Lawrence qui nourrissait une grande affection pour lui, à Mont-Vernon. Il fréquenta également là-bas Lord Fairfax qui lui apprit maintes choses que le commun des virginiens ignoraient : « la scrupuleuse distinction d’un homme respectable et bien né ; l’utilité des livres pour qui s’occupe d’affaires ; la façon de rendre la force bienfaisante, et la richesse généreuse. (…) On prenait (…) une teinture du Vieux Monde. (p. 42). ».

Lire la suite »

La Virginie au temps de Washington

Histoire Pas de commentaire »

George Washington George Washington étant Virginien, il est normal de trouver en « préambule » une reconstitution du milieu qui l’a vu naître. Wilson commence par brosser rapidement la vie qu’eut Washington. Gentleman né en Virginie, il fut l’un de ceux qui permit aux colonies anglaises d’Amérique de conquérir leur sécurité et leur indépendance. Washington « atteint l’age viril à l’heure des premier remous révolutionnaires ». Il fit la guerre de Sept ans, fut chef de parti à l’age de 44 ans. Les qualités maîtres chez lui étaient la « prévoyance et [l’] autorité ». Washington fut « le premier » de son temps, c’est-à-dire « le premier dans la guerre, le premier dans la paix, le premier dans le coeur de ses concitoyens. (p. 13) ».

Lire la suite »

Franck Pavloff, Matin brun

Doxographies, Politique 2 commentaires »

Franck Pavloff Avec cette nouvelle, Pavloff dépeint d’une manière exemplaire l’aube d’un nouveau totalitarisme visant à instituer le règne du brun. Exemplaire est le mot, car le but de cet ouvrage est sans conteste de nous faire prendre conscience que l’inaction peut nous être fatale.

Lire la suite »