..

Les joueurs de FootballVoilà bientôt une semaine que le premier article de Luccio est à la une sur Morbleu !. Or, comme ne l’a pas dit Héraclite, « la roue tourne », et il est temps de remettre la lumière sur les écrits du seul qui le mérite vraiment, c’est-à-dire moi. Mais que ses fans léotardiens déjà nombreux se rassurent : Luccio reviendra bientôt – il planche, m’a-t-on dit, sur un « nouveau paradigme linguistique ».

Et donc, ces quelques mots pour vous annoncer à tous, fidèles et infidèles lecteurs, que Morbleu ! fut tagé taggé taggué tagué (ici cette parenthèse pour signaler combien j’hésite sur l’orthographe à employer) par un autre blog, et non des moindres, puisqu’il s’agit de Des mots dans les bulles, celui-là même où Elisabethh (avec deux « h » s’il vous plaît) traite avec tant de pertinence approximativement des mêmes sujets qui nous préoccupent ici. Inutile, donc, de souligner encore plus les enjeux : allez voir.

N’en déplaise à ses partisans, le principe du tag est très semblable au système pyramidal des escroqueries bien connues type Madoff, puisqu’il s’agit, dans le cas présent, d’établir une liste de 6 blogs avec leurs liens, lesquels, s’ils sont sages, remercierons celui qui les a liés tout en taguant 6 autres blogs.

Comme à Morbleu !, nous sommes des escrocs, nous cédons bien volontiers. Qui plus est parce qu’il y a cette fois-ci une petite fantaisie supplémentaire consistant à afficher la 6ème image du dossier d’images le plus récent de sa machine, ou à défaut, du 6ème répertoire. On remarque que cela fait beaucoup de 6, et cela ne m’étonnerait guère que l’initiateur de cette chaîne soit un dangereux sataniste ayant jeté un sort pour que le malin s’empare de l’Internet au moment précis où 666 blogueurs auront répondus.

Comme je crois encore moins aux Diables qu’aux Dieux, je vous livre l’image correspondant au nombre de la Bête :

Les joueurs de Football

What a picture! On dira que le hasard fait bien les choses, ou on dira que j’ai triché car je ne voulais pas être poursuivi pour diffusion de pornographie.

Reste qu’il s’agit là du tableau « Les joueurs de Football » d’Arthur Gleizes que j’ai de mes propres yeux vu au Centre Pompidou, lorsque le provincial que je suis marcha il y a quelques semaines sur la capitale pour tenter de la conquérir – sans succès hélas ! : vous l’auriez su.

Les footballeurs que l’on voit sur ce tableau sont en fait des rugbymen. En 1912, date de la réalisation de cette œuvre, on désignait encore le rugby et le football par un même mot.

Ce tableau est à la croisée des mouvements futuristes et cubistes. Au début du siècle, ceux qui hurlaient que « une automobile de course avec son coffre ornée de gros tuyaux tels des serpents à l’haleine explosive… une automobile rugissante, qui a l’air de courir sur de la mitraille, est plus belle que La Victoire de Samothrace » (Manifeste du futurisme), et ceux qui suivaient le conseil de Cézanne de « traitez[r] la nature par le cylindre, la sphère, le cône, le tout mis en perspective, soit que chaque côté d’un objet, d’un plan, se dirige vers un point central » dialoguèrent, et accouchèrent d’œuvres semblables.

Mais assez parlé de peinture et de satanisme. Place maintenant aux 6 heureux élus qui auront droit à une promotion inespérée sur cette page si brillante. Pour les autres, il faudra attendre la prochaine campagne de taguage.

  • Vulgivagushttp://vulgivagus.wordpress.com. Je cède à ma passion du népotisme en vous renvoyant vers ce blog sur lequel un ami traduit des textes de Foucault à destination, en premier lieu, du public mexicain.
  • Ape, not monkeyhttp://www.apenotmonkey.com. De la description même de l’auteur, « une bande dessinée sur la science, le scepticisme et le surnaturel. Mis à jour tous les lundis, mercredis et vendredis ! ». J’en reparlerai.
  • Guy Delislehttp://www.guydelisle.com/WordPress/. « Jérusalem, un Canadien errant dans la ville sainte ». L’illustrateur Guy Delisle, à qui l’on doit déjà Pyongyang, Shenzhen, Chroniques Birmanes et bien d’autres ouvrages, est actuellement au Proche-Orient et publie de temps à autre l’un ou l’autre dessin.
  • Guy Sormanhttp://gsorman.typepad.com/guy_sorman/. Un autre Guy. Aucune chance qu’il me tague ; je peux donc confier que si je le liste lui ici, c’est aussi (surtout ?) pour que tu te rendes compte, ô lecteur, qu’il est possible d’être un intellectuel réputé, et pourtant d’écrire avec des fautes d’orthographe/de frappe sur son blog.
  • Ithaquehttp://ithaque-coaching.over-blog.com. Je dois avouer que j’étais sceptique sur le coaching. Cependant, la façon dont l’envisage Sylvaine m’a réveillé de mon sommeil sceptique à ce sujet. La façon dont elle l’envisage évite soigneusement les clichés et est comme la philosophie appliquée de nos grands penseurs.
  • Les 400 culshttp://sexes.blogs.liberation.fr. « La planète sexe, vue et racontée par Agnès Giard », chroniqueuse à Libération et observatrice attentive des contre-cultures.