..
Texte 2 sur 8 de Voyage aux Amériques


Apple StoreMalgré toute ma diligence dans mes préparatifs afin d’être possiblement online, j’ai manqué à mon devoir de nourrir ce blog avec des chroniques régulières durant mon séjour de la dernière quinzaine – mais après tout, tout le monde s’en moque bien, et il ne s’agissait là par conséquent que d’un simple devoir envers moi-même, type de devoir qui n’existe que pour les kantiens dont je ne me sens pas faire partie à cet instant précis : ne pleurons donc pas.

À cet échec, plusieurs raisons.

1 – Le manque de temps : il y avait mieux à faire.

2 – Le manque de moyens techniques : je m’étais promis de ne pas dépenser un sou pour me connecter à l’Internet, et de n’utiliser que les connexions Wifi gratuites rencontrées au hasard. Malheureusement, celle de mon hostel était payante et m’obligeait à traverser la route pour utiliser celle de celui d’en face (quelque part sur West End Ave). Ou bien à me contorsionner près de la fenêtre de la chambre lorsque je ne souhaitais pas sortir. Il y avait bien la possibilité des Apple Store où le Wifi est gratuit et l’accès aux iPod, iPhone, iMac and so on aussi, mais j’en étais empêché par :

3 – Le manque de motivation inexplicable qui m’a fait préféré une douce oisiveté plutôt que le commerce avec les ordinateurs.

Cependant, bien qu’accompagné non pas par Hérodote mais par Orwell (le temps des trajets m’a permis de lire 1984 en entier) et Bram Stoker (voir l’épisode précédent), mon œil était à l’affut, et j’ai pris un certain nombre de notes qui viendront remplir ces pages sitôt mises en ordre.

TO BE CONTINUED