..

Le MondeLe monde d’aujourd’hui à travers son peuplement et ses écarts de développement, principalement Nord/Sud.

I REPARTITION DE LA POPULATION MONDIALE

1)Répartition très inégale

La Terre est peuplée de 6 milliards d’habitants dont 40% en Asie qui comprend deux grands foyers de peuplement :

  • Asie de l’est : Chine, Corée, Japon ;
  • Asie du sud : l’Inde

Les autres foyers se trouvent en Europe (500 milliards), le Nord – Est des Etats – Unis. De vastes régions sont presque inhabitées. Des régions aux contraintes climatiques fortes, comme le froid (Sibérie), la sécheresse (Sahara), une trop forte humidité (l’Amazonie), ou contraintes physiques fortes (Himalaya) sont peu habitées.

Cependant, les facteurs naturels n’expliquent pas tout car certaines régions aux contraintes climatiques et physiques difficiles sont très peuplées : régions sèches comme au Texas, régions humides (Indonésie), régions montagneuses (Andes).

On observe une littoralisation du peuplement (le peuplement s’est effectué à partir des cotes) que le développement actuel des échanges mondiaux favorise.

2)Des croissances différentes

La croissance de la population n’est pas la même selon les états. On peut distinguer 2 groupes de pays :

  • Les pays du Nord -> croissance faible ou négative,
  • Les pays du Sud -> une grande partie ont une croissance forte. Il y a plus de différences que dans le nord. L’Afrique se détache.

Toutes ces différences sont dues à la position de chaque pays dans la transition démographique. Les pays du Nord ont fini leur transition démographique. Pour les pays du Sud, certains l’ont terminée (Inde, Chine), d’autres sont en fin de transition et d’autres, comme en Afrique, sont en pleine transition.

Selon cette position, la population de ces pays est soit jeune, soit vieillissante. Les pays « jeunes » en pleine transition démographique doivent faire face aux besoins d’une population en pleine croissance. Ils ont donc des problèmes de développement.

3)Développement

Un pays développé est un pays qui parvient à satisfaire des besoins essentiels de sa population (santé, logement, éducation, etc…). Aujourd’hui, on mesure le niveau de développement d’un pays en le situant sur une échelle qui est l’IDH (Indice de Développement Humain). Cet indice comprend 3 critères : la longévité, le savoir et le niveau de vie.

On remarque que la plupart des pays qui ont un IDH élevé sont situés dans l’hémisphère Nord, d’où l’expression « Nord – Sud ».

Deux groupes de pays se détachent :

  • IDH élevé : pays du Nord, pays riches, pays industrialisés, pays développés. La population de ces pays représente 20% de la population mondiale, mais ils consomment 80% des richesses mondiales.
  • IDH moyen ou faible ; pays du Sud, pays pauvres, pays du tiers – monde, pays en voie de développement.

II UN NORD DE PLUS EN PLUS HETEROGENE

Le Nord se compose de 3 « centres » qui sont des centres d’impulsion de l’économie mondiale. Ils commandent les flux essentiels (courants d ‘échanges, marchandise, hommes, capitaux, informations).

Ces trois centres ou triades sont les Etats-Unis, l’Europe de l’Ouest et le Japon. D’autres états du nord moins importants jouent un rôle moins capital comme le Canada ou l’Australie et d’autres sont dans un état de dépendance vis – à – vis de la triade : Europe de l’est et Russie. Enfin, certains états sont nouvellement intégrés comme les NPI (Nouveaux Pays Industriels) d’Asie que l’on appelle les 4 dragons.

III LA DIVERSITE DES « SUD »

  • Un premier groupe de pays exportateurs de pétrole situés dans la péninsule arabique et qui disposent de revenus très élevés.
  • Des pays puissants qui ont une économie assez diversifiée. Ce sont les NPI ou pays à revenus intermédiaires. Il y a ceux qui ont un grand territoire, une population importante comme le Brésil, le Mexique, l’Algérie et ceux qui au contraire ont un petit territoire mais qui ont des secteurs industriels très dynamiques, comme la Thaïlande, la Malaisie que l’on appelle les petits Dragons ou bébés Tigres.
  • La Chine et l’Inde sont de grandes puissances capables de vivre de façon autonome.
  • Une cinquantaine d’Etats principalement situés en Afrique et dont le niveau de vie régresse. Ce sont le PMA (Pays les Moins Avancés).